L'Aéromodélisme pour tous

Mon compte

Débuter / Guide

Guide d'achat

apa-008

Spécial débutant 

Pourquoi ne pas offrir son premier modèle au postulant modéliste que vous connaissez si bien ? Bonne idée que celle-ci, mais à l’heure du choix, il n’est pas aisé de trouver la référence la mieux adaptée. Ce petit guide vous aidera à acquérir un avion ou un motoplaneur sans risque d’erreur…

 

 

 

LES MODELES 2 et 3AXES

Le jargon modéliste, directement issu de l’aéronautique grandeur, emploie le terme de pilotage deux et trois axes. Un modèle deux axes est piloté avec la profondeur (gouverne horizontale sur l’empennage pour monter ou descendre) et la dérive (gouverne verticale sur l’empennage pour incliner le modèle et donc pouvoir tourner). Une variante deux axes utilise la profondeur et les ailerons (gouvernes sur les ailes). Un modèle trois axes est piloté avec la profondeur, la dérive et les ailerons. Longtemps, on a conseillé de débuter avec un modèle deux axes, deux ordres à donner cela simplifie l’apprentissage. Mais, au fil du temps, un trainer trois axes est apparu comme la meilleure formule pour débuter. Plus maniable, plus neutre, un avion ou un motoplaneur trois axes est finalement préférable.

 

LES MODELES EN MOUSSE

modèles en mousseDepuis quelques années, tous les grands fabricants proposent des modèles enmousse dans leur catalogue. Les foamies  puisqu’on les appelle ainsi, sont fabriqués en usine en mousse légère injectée dans des moules. Ils peuvent donc être produits en très grande quantité à faible coût. Quelques modèles sont encore fabriqués à base de mousse de polystyrène expansé de densité variable. Leur résistance aux chocs est moyenne car l’expansé est assez fragile. La majorité des modèles en mousse, souvent appelés Crash Proof, sont cependant à base de mousse EPP. L’EPP est du polypropylène expansé, très souple, ce matériau résiste merveilleusement aux chocs. A noter que ce type de matériau porte différents noms selon le fabricant. C’est ainsi que nous pouvons trouver de l’EPO ou de l’Elapor Solidpor, Arcel… Cette dernière catégorie est donc recommandée pour débuter dans les meilleures conditions. Ce type de cellule répond à un cahier des charges pour débuter dans de bonnes conditions: la standardisation de la fabrication autorise une qualité constante ; le montage est très rapide ; les qualités de vol sont bonnes car ces modèles sont légers et le plus souvent bien conçus ; la visibilité est moyenne pour les modèles dont l’envergure est inférieure à 1,50 m; la résistance aux chocs est élevée, donc plus tolérants aux erreurs de pilotage; la réparation est rapide ; le coût de fabrication modéré permet d’afficher un tarif intéressant.

 

modèles structureLES MODELES EN STRUCTURE

L’aéromodélisme traditionnel emploie depuis toujours des cellules en structure, à base de balsa et contreplaqué ou mixte avec des voilures en polystyrène expansé coffré. Les dernières décennies ont vu apparaître des cellules en composites. Ces modèles sont destinés aux modélistes expérimentés. Il existe de rares kits en bois à construire de A à Z. Mais, actuellement, le marché est principalement orienté sur des cellules appelées ARC et surtout ARTF. Les modèles ARC (Almost ready to cover) devront être entoilés, avec un film thermorétractable ou avec du tissu puis peints, à l’instar de ce que l’on observe en aviation grandeur. Les modèles ARTF (Almost ready to fly) sont déjà entoilés et décorés ; il reste juste quelques heures à passer pour les monter. Ce type de cellule répond à un cahier des charges proche des modèles en mousse, mais avec un domaine de vol plus étendu: le montage est moins rapide que les modèles en mousse ; les qualités de vol sont souvent excellentes et mieux adaptées aux régions venteuses; la visibilité est favorisée par l’envergure souvent supérieure à 1,50 m ; la résistance aux chocs est moins bonne que les modèles en mousse ; la réparation demande un minimum de connaissances; Le tarif est plus élevé que celui affiché sur les modèles en mousse ; la masse et la taille supérieure, élargissent le domaine de vol et font découvrir des sensations de pilotage favorables à une progression vers des modèles sophistiqués.

 

 Article MRA N° 819 / Acheter N° MRA

 

 

Roger Kaci 1| 13 Avril 2011

Copyright 2010 Rigel Editions : Mentions Légales cliquez ici